Rechercher une recette

Création : 21 novembre 2020
Faire maturer sa viande - 5.0 sur 5 sur la base de 5 votes

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Définition : maturation de la viande

Maturer consiste à modifier par l'évolution et le vieillissement un aliment pour l'utiliser autrement. L'exemple qui nous parle à tous est la maturation du lait pour le transformer en fromage. Pour la viande, cela consiste à la faire vieillir pour modifier les qualités gustatives et digestives de celle-ci.

Quelques instants après l'abattage, le corps d'un animal devient dur. On appelle cela la rigidité cadavérique, la même que dans nos films policiers. Le boeuf sorti de l'abattoir ne peut pas être dégusté immédiatement car sa viande serait indigeste et trop dur. Il faut donc la faire maturer. Appelons un chat un chat, c'est le début de la décomposition de la viande.

Lorsque vous achetez votre viande de boeuf chez le boucher ou en grande surface, elle a donc déjà maturé pendant 5 à 10 jours.

 

faire maturer sa viande

Différence entre maturer et faisander

C'est un mot du moyen-age : faisander. Il provient du nom de l'animal "faisan" qui était chassé. Faisander consiste à faire subir une légère décomposition pour modifier le goût ou plutôt lui donner le goût que l'on connait. Il faut garder à l'esprit que l'utilisation du réfrigérateur ne date que du XXè Siècle. Au XVIII et XIXè Siècles, pour ceux qui avaient les moyen, des gros blocs de glace dans des armoires hermétiques permettaient de conserver au frais les aliments. Autrement, on faisait avec d'autres techniques : salage, fumage, séchage. Faire faisander un gibier, permettait de l'attendrir et de le conserver quelques jours de plus.

Pour l'anecdote, le ketchup a été inventé pour masquer le goût des gibiers trop faisandés. C'est une sauce saumurée qui a été importé de Chine par les anglais. Elle se consommait beaucoup aux Etats-Unis. Sauce sojaà laquelle on rajoutait des échalotes et des champignons. Le goût était très fort et pas vraiment agréable à la dégustation. Ce n'est qu'en 1876 que Heinz décida d'y ajouter de la tomate et du sucre faisant naitre ainsi notre ketchup moderne.

Le faisandage est un mot utilisé seulement pour le gibier, pour une autre viande on parlera de maturation.

 

Faire maturer sa viande à la maison

Alors oui il est possible de faire maturer sa viande à la maison. Mais il faut respecter certaines règles. A Recettes du Chef, nous avons tenté l'expérience... non sans mal il faut l'avouer. Au final nous avons opté pour la solution proposée par Politec. Il s'agit d'un sac de maturation vendu en moyenne 2 euros le sac qui permet de palier l'absence de chambre de maturation, la température de votre réfrigérateur quoique trop basse pour ce genre d'opération sera néanmoins suffisante avec un tel sac. Vous achetez ue viande à 15 euros le kilo, vous la faites maturer, dans le commerce elle vous reviendrait à 60 euros le kilo, forcément l'investissement est rentabilisé. Mais comment procéder ?

La premier chose est d'acheter sa viande. Pour du boeuf, ne cherchez pas, seule la côtes de boeuf est "maturable". A moins de faire maturer des morceaux de plus de 2 kg. Pour une première expérience, choisissez chez votre boucher ou grande surface une côte de boeuf de 1.8 à 2 kg.

Dans un deuxieme temps, vous l'emballez dans un sac de maturation. Vous faîtes un vide d'air presque complet, soit avec une machine soit tout simplement en retirant le maximum d'air avant fermeture. Une fois votre sac refermé, il suffit de le déposer dans votre réfrigérateur, de préférence sur une grille. Toutes les semaines et pendant 4 semaines vous retournerez la viande. Pendant cette période, il faut le dire, votre viande "pourrit", elle mature en fait.

Au bout d'un mois, vous la sortez du réfrigérateur. Vous la parez, autrement dit, vous retirez les morceaux moisis, durcis et de couleurs "étranges". Votre viande est maturée est prête à consommation.

Comptez une perte d'environ 30%. Pour une côte de boeuf de 2 kg, parée et eau évaporée votre côte fera environ 1.4 kg. Vous comprennez aussi pourquoi le prix chez votre boucher ou votre grande surface est plus élevé.

 

Recettes de viande maturée

Vous avez pris le temps de faire maturer votre viande. Il est donc inutile d'envisager de la faire mariner ou d'ajouter quoique ce soit pour lui donner du goût. Dégustez-la nature. Pour en apprécier toutes les saveurs, que ce soit au barbecue, au four ou à la poêle, il suffit de la cuire sur une braise très chaude, un feu vif, de chaque côté pendant 5 à 6 minutes par face pour une côte de boeuf de 2 kilos en poids intial (soit environ 1kg à 1.4 kg une fois maturée). Et surtout n'oubliez pas de la laisser reposer le temps équivalent de la cuisson pour que la chaleur se répartisse uniformément. Vous ajouterez le sel, le poivre au moment de servir votre viande.

 

Conclusion

Pour déguster une viande maturée, dégustez-la en restaurant ou faîtes confiance à votre boucher qui possède la chambre de maturation adaptée. Vous serez sûr de l'hygrométrie, de la température et de la qualité de la maturation. Pour une viande maturée maison, le sac de maturation est une excellente alternative mais ne faîtes pas maturer votre viande plus de 30 jours, cela n'aura aucun intérêt sur la tendreté ou les saveurs. 20 jours restant une durée idéale car déjà maturée 10 jours chez votre boucher ou grande surface. Au-delà de 30 jours, non seulement cela n'apporte rien mais la viande est plus "sèche". Quoiqu'il en soit, faire maturer sa viande maison est une expérience qu'il faut vivre ! 

 

 

 maturer sa viande 1

maturer sa viande 2

maturer sa viande 3

maturer sa viande 4